Votre fleur de sel… vent d’Est ou vent d’Ouest ?

IMG_0173C’est dans le marais du Mes à Guérande que Gilles et Matthieu exercent leur passion et leur métier de paludiers.  Sous les vents de la grande côte, Ils récoltent le sel de leurs 40 œillets, parfaitement entretenus. Chaque parcelle livre ce trésor chargé d’oligo-éléments grâce à l’évaporation de l’eau de mer sous les effets du soleil et du vent.

La mer alimente la vasière (réserve d’eau de mer naturelle) et la vasière alimente les œillets. Gilles et Matthieu doivent anticiper en permanence le temps du lendemain et décider pour chaque œillet du volume d’eau nécessaire. Pas de simulation informatique, pas d’aide extérieure, juste une décision à prendre grâce au savoir–faire du paludier. Trop d’eau et l’évaporation ne sera pas optimale, pas assez et ce sont de précieux grammes de sel qui seront perdus.

Rare est un produit aussi pur que celui-ci. Tout est manuel. Le Paludier utilise son las IMG_0155(longue perche de 5m) pour récolter le sel. L’eau des œillets est utilisée également pour le rincer. Ici, le sel n’est ni broyé, ni lavé.

La fleur de sel se récolte en fin de journée, quand l’évaporation a permis de créer une fine couche de sel balayée par le vent. C’est avec une lousse que la fragile récolte de l’or blanc à lieu. La crème de la crème se trouve dans la finesse des cristaux. Les œillets de Gilles sont placés idéale ment. Les vents d’Est, chauds et secs, balaient l’exploitation et miracle de la nature, la fleur de sel récoltée est très particulière. Elle est formée de magnifiques cristaux d’une finesse et d’une blancheur incroyable. Celle du vent d’Ouest apparaît sous la forme de petites pyramides à la géométrie parfaite.

IMG_0184La nature à l’état brute d’où notre envie de vous faire découvrir ces produits évidement bio mais même bien plus que cela… La nature prend ici tout son sens et nous avons l’impression d’être dans un autre temps, où on ne cherche pas à sur-exploiter la terre, la mer mais où la nature, la mer, le soleil et les vents sont les musiciens de ce concert.

Le repas du réveillon par Malou

Noël approche à grands pas. Que vous le fêtiez en amoureux, dans votre famille ou chez celle de votre compagnon, ou même encore entre amis, vous attendez ce moment avec impatience : le repas du réveillon ! Ce moment de partage où chacun va pouvoir contribuer à sa manière fait partie des institutions que l’on ne manquerait pour rien au monde.

S’il y a les aficionados des traditionnels foie gras / huîtres / dinde / bûche, certains feront des incursions dans des contrées plus exotiques afin de pimenter un peu cet instant gargantuesque (ainsi j’aurais expérimenté moi-même un réveillon indien).

Mais quoiqu’il en soit, ce repas où la nourriture et le vin coulent à flot, où les langues se régalent de mille délices et se délient au cours de la soirée pour faire remonter de vieilles anecdotes ou bien exprimer la gratitude de se retrouver tous ensemble, reste un moment unique et chaque famille a sa manière de le vivre. Il y a ceux chez qui les enfants, lassés d’attendre la suite du repas, font leur contre-soirée en jouant ensemble et en venant picorer de temps en temps dans les plats toujours garnis qui les attendent sur la table.  Ils reviendront tous pour le moment du sacro-saint dessert, toujours attendu avec impatience.

il y a ceux chez qui chacun participe au repas en y apportant sa contribution : un à l’apéro, un à l’entrée, un sommelier improvisé, un chargé du plan de table et de la décoration, un autre encore qui confectionnera soigneusement les marque-places.  Il y a ceux chez qui le père Noël passe le soir même et où les enfants, les yeux lourds de fatigue et repus, ont un sursaut d’énergie afin de découvrir tous les cadeaux qui sont apparus sous le sapin. Il y a ceux chez qui le père Noël passe pendant la nuit, et où le rassemblement du repas de la veille se réitère autour des cadeaux et des restes du réveillon. Et une fois repu de nourriture et de tendresse, chacun repart avec ce souvenir précieux dans sa vie quotidienne, ayant partagé ce moment avec les personnes qui comptent le plus pour soi, le foie quelque peu endolori, mais satisfait.

1 2 3